Cabinet de courtier spécialisé

Remboursement dentaire comment ça marche ?

remboursement dentaire

Pour choisir une bonne mutuelle santé en remboursement dentaire, il est nécessaire de comprendre les remboursements de la sécu et de différencier les soins dentaires, les consultations et les “gros actes” (prothèses, couronnes, inlay-core, bridge, implants, appareils dentaires).

Consultations et soins dentaires remboursement

La consultation est facturée par le chirurgien-dentiste (ou le stomatologue) pour les rendez-vous sans soins. Dans les faits, il s’agit simplement de diagnostic et de contrôle. Les soins dentaires dit conservateurs sont les détartrages, les traitements de carie, les dévitalisations et les extractions de dents…

• Dépassements d’honoraires pour les soins dentaires

La CPAM vous rembourse à hauteur de 70 % de la base de remboursement. La majeur partie des cas, le chirurgien applique le tarif imposé par la sécurité sociale; et n’impose donc pas de dépassements. Toutefois, il existe des cas particuliers pour lesquels des dépassements d’honoraires peuvent être appliqués :

Soins conservateurs : Cas des dépassements d’honoraires

  • – Exigence particulière de votre part. Exemple : une consultation en dehors des horaires habituels du cabinet du dentiste
  • – Chirurgien-dentiste disposant d’un droit permanent à dépassement (DP)
  • – Médecin stomatologue de secteur 2 (secteur à honoraires libres).

• Une mutuelle à 100 % est-elle suffisante ?

Pour les consultations et les soins courants, les chirurgiens-dentistes appliquent les tarifs définis par la sécurité sociale. Une mutuelle dentaire prendra donc en charge le ticket modérateur et l’intégralité des soins vous sera remboursé. 70 % par la CPAM et les 30 % restant par votre mutuelle. Sauf les cas particuliers, une mutuelle à 100 % pour les soins dentaires est suffisante.

 

Consultations

Remboursement consultation dentaire

Soins dentaires adultes

Remboursement assurance maladie soins dentaires

(1) Le montant du remboursement tient compte de la participation forfaitaire de 1 € retenue sur chaque consultation ou soin réalisé par un médecin (ici, le dentiste). (2) Le montant remboursé ne tient pas compte de la participation forfaitaire de 1 €

Ce qu’il faut retenir sur les soins dentaires :

  • – Ce sont des soins conservateurs ( détartrages,  caries, dévitalisations et extractions …)
  • – Remboursement de la sécurité sociale à 70 %
  • – Pas de dépassements d’honoraires sur ces actes hors cas particuliers

Quel remboursement pour une couronne dentaire ?

Mutuelle couronne dentaireUne couronne dentaire est une prothèse que l’on place sur la dent à soigner. En fait, il s’agit d’une sorte de coquille qui protège une dent quand celle-ci est cassée, abîmée, dévitalisée, décolorée ou usée. Généralement la couronne est en céramique, mais d’autres matériaux peuvent être utilisés.

COURONNE DENTAIRE REMBOURSEMENT SECU

• Base remboursement couronne dentaire est de 107,50 euros.

Remboursement sécurité sociale d'une couronne dentaire

• Une couronne dentaire coûte 500 euros de moyenne

Si vous choisissez une couronne en céramique qui est plus discrète, le tarif peut augmenter jusqu’à 1500 euros.

MUTUELLE COURONNE DENTAIRE

• Une garantie de 200 % ou 300 % de la base sécu

Si vous avez une, ou plusieurs couronnes à vous faire poser, les frais peuvent vite grimper avec une assurance complémentaire “basique”. Et le reste à charge peut être vite important dans votre budget.

  • Exemple 1 : Pour un contrat à 200 %, la couronne est remboursée à 215 €uros ( dont 75.25 €uros de la CPAM)
  • Exemple 2 : Pour un contrat à 300 %, la couronne est remboursée à 322.50 €uros ( dont 75.25 €uros de la CPAM)

• Soyez attentif au plafond dentaire

La meilleure mutuelle est celle qui a le meilleur pourcentage. Toutefois gardez en tête que la majorité des compagnies d’assurances peut limiter les remboursements dentaires avec des plafonds. Et il n’y a pas de règles. Chaque compagnie a sa façon de travailler pour limiter les remboursements les premières années. Tout dépend des formules choisies et des montants plafonnés.

Ce qu’il faut retenir des couronnes dentaires :

  • – Tarifs de prothèses dentaires et orthodontie fixés librement par les professionnels de soins
  • – Un devis doit être délivré par le dentiste
  • – Prix moyen d’une couronne : 500 € mais peut aller jusqu’à 1500 €
  • – Mutuelle dentaire rembourse en % de la base sécurité sociale
  • – Prenez en compte les éventuels délais de carence et de plafond

Devis gratuit de mutuelle dentaire

Inlay core et Bridge dentaire remboursement

Mutuelle dentaire senior pour bridgeL’inlay core, appelé aussi dent sur pivot, est une prothèse qui permet de reconstruire la partie visible d’une dent et qui sert de support pour la mise en place d’une couronne. Il correspond au tenon métallique qui s’insère dans la racine et soutient alors la couronne dentaire.

Un bridge est une prothèse dentaire formant un pont entre deux dents. Votre chirurgien-dentiste va vous le proposer lorsqu’il vous manque une ou plusieurs dents. Ainsi donc il remplace une dent absente en s’appuyant sur les deux dents adjacentes.

REMBOURSEMENT SECU INLAY CORE ET BRIDGE

• Remboursement à 70 % de l’inlay core et du bridge

Remboursement sécurité sociale inlay core et bridge

• Un prix moyen élevé par rapport au remboursement Sécu

Le tarif d’une prothèse dentaire est fixé librement par le chirurgien dentiste. Demandez un devis. Pour un inlay, la fourchette de prix est comprise entre 200 et 700 euros. Et comptez un prix moyen de 1500 euros pour un bridge. Quand on sait que la Sécurité sociale rembourse 195,65€ pour un bridge…

REMBOURSEMENT BRIDGE MUTUELLE ET INLAY CORE

• Un taux de pourcentage élevé pour une bonne prise en charge

Si vous avez pour projet ce type de soin, nous vous conseillons de bien regarder la prise en charge de votre complémentaire et d’en changer si besoin. Une bonne complémentaire santé  dentaire à hauteur de 200 % ou 300 % au moins de la base Sécu afin de limiter au maximum les frais.

  • Exemple 1 : Pour un contrat à 200 %, le bridge est remboursée à 559 €uros ( dont 195.65 €uros de la CPAM)
  • Exemple 2 : Pour un contrat à 300 %, la couronne est remboursée à 838.50 €uros ( dont 195.65 €uros de la CPAM)

Ce qu’il faut retenir des bridges et des inlays :

  • – Tarifs fixés librement par les chirurgiens dentistes
  • – Prix moyen d’un inlay : entre 200 €  et 700 €
  • – Prix moyen d’un brigde : 1500 €
  • – Remboursement mutuelle en % de la base sécurité sociale

Quel remboursement pour un implant dentaire ?

Mutuelle pour implants dentairesUn implant dentaire est une racine dentaire artificielle mise en place quand la racine naturelle ne peut pas être sauvée. Plus précisément, c’est une sorte de vis insérée dans l’os de la mâchoire pour remplacer la dent absente.

IMPLANT DENTAIRE REMBOURSEMENT SECU

• Pas de prise en charge de la Sécu pour les implants dentaires

Les implants ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale car ils sont considérés comme soins hors nomenclature. De sorte que la sécurité sociale n’a pas défini de base de remboursement (BR) et ainsi aucun pourcentage de remboursement ne peut être appliqué.

• Un prix moyen de 1200 euros

En France, un implant et son pilier coûtent entre 700€ et 1500€ en fonction des dentistes, avec une moyenne autour de 1200€. Pour une procédure complète sur une dent (le pilier, la couronne et l’implant), le coût total moyen facturé se situe entre 1500€ et 2500€ avec une moyenne autour de 1800€. Et seule une partie de la couronne vous sera remboursé par la Sécu à hauteur de 75,25 euros.

IMPLANT DENTAIRE REMBOURSEMENT MUTUELLE

• Une couverture sous forme de forfait

Nul besoin d’insister sur le fait primordial d’avoir une bonne mutuelle si vous envisagez des implants. Et toutes les mutuelles ne proposent cependant pas de rembourser ces appareillages dans le poste dentaire. Sous forme de forfaits annuels, il s’agira généralement de formules ” haut de gamme.

• Repérer sur votre contrat

Pour repérer si vous êtes assuré pour ce type de soins, les forfaits sont indiqués par les mutuelles sur la ligne Implants ou Prothèses non pris en charge par l’Assurance Maladie ou hors nomenclature.

• Montant des forfaits

Les forfaits sont variables mais rares sont ceux qui vont vous permettre d’être pris en charge intégralement. Des forfaits à hauteur de 400 €uros correspondent déjà aux formules “haut de gamme” (avec les cotisations élevées). De quoi rester perplexe pour un coût moyen de 1200 €uros pour un implant.

Ce qu’il faut retenir des implants :

  • – Pas de remboursement Sécu
  • – Prises en charges par les mutuelles sous forme de forfait
  • – Prix moyen d’un implant (+ pillier) : 1200 €uros
  • – Forfait de 400 €uros pour une bonne mutuelle en implant

Quel remboursement pour un appareil dentaire adulte ?

Mutuelle pour des meilleurs remboursements dentairesUne prothèse amovible aussi appelée « appareil dentaire » se substitue partiellement ou totalement à la dentition naturelle. Elle permet de remplacer une ou plusieurs dents manquantes mais elle a également pour but de protéger les dents abîmées.

La prothèse amovible complète en résine remplace la totalité de la dentition naturelle. Elle s’appuie le plus largement possible sur les gencives.

La prothèse amovible partielle à châssis métallique rigide remplace une partie de la dentition : elle s’appuie à la fois sur les gencives et sur les dents restantes, à l’aide de crochets.

REMBOURSEMENT APPAREILS DENTAIRES ADULTE SECU

• Une base de remboursement qui varie

La sécurité sociale participe au remboursement de l’appareil dentaire à hauteur de 70 % de la base de remboursement. Toutefois, la base de remboursement varie selon le nombre de dents concernées.

Remboursement sécurité sociale appareil dentaire

• 85 à 90 % de reste à charge

Pour ce qui est des dentiers, la part remboursée par la sécurité sociale est très faible par rapport au frais réel : en moyenne seulement 10 % à 15 % du coût total est pris en charge par l’Assurance Maladie.

Le prix d’un dentier complet est compris entre 800 et 5000 euros pour un prix moyen qui se situe généralement autour de 2000€-3000€.

MUTUELLE APPAREILS DENTAIRES ADULTE

• Des remboursements jusqu’à 400 % de la Base de remboursement

Certains contrats de mutuelle proposent des remboursements forfaitaires, tandis que d’autres se basent sur la base de remboursement (BR) fixé par la sécurité sociale. Si vous souhaitez faire ce type de soins, sachez que les meilleures mutuelles remboursent par exemple, jusqu’à 400 % de la base de remboursement sécu. Cela vous permettra de réduire votre reste à charge.

Le tarif des prothèses dentaires étant libre, un devis précis doit être rédigé par le chirurgien dentiste ou le médecin stomatologiste et remis à l’assuré pour acceptation.

Ce qu’il faut retenir des appareils dentaires :

  • – Prix moyen d’un appareil dentaire  : 2000 à 3000 €uros
  • – Le remboursement de la sécu à hauteur de 70 %  de BR représente environ 10 à 15 % du coût réel
  • – Demander un devis par le dentiste
  • – Mutuelle pour appareil dentaire en % de la BR : les meilleurs se situent à 400 %

Orthodontie adulte prise en charge

Remboursement OrthodontieSachez qu’au-delà de 16 ans, l’orthodontie n’est pas prise en charge par la Sécu. En effet les orthodontistes fixent librement leurs tarifs et il est donc essentiel de demander des devis avant de faire ce type de soins.

Compter entre 12 et 24 mois de traitement pour un coût moyen entre 500 et 3000 € par semestre.

Les meilleures mutuelles peuvent vous proposer un remboursement en orthodontie. Le remboursement s’effectuera alors par rapport à la base de remboursement d’une orthodontie pour enfants de moins de 16 ans soit 193,50 €uros.

Exemple : un de nos partenaires propose dans ses conditions 400 % par semestre pour l’orthodontie adulte. Vous pourrez obtenir un remboursement maximum de 774 € par semestre (400 % X 193,50 ).

Ce qu’il faut retenir de l’orthodontie adulte :

  • – Prix moyen d’un traitement  : 500 à 3000 €uros par semestre
  • – Le remboursement de la sécu : Aucune – Les tarifs sont fixés librement.
  • – Mutuelle pour orthodontie adulte en % de la BR de l’orthodontie pour enfants (193.50 €uros)

Comment choisir la meilleure mutuelle santé dentaire ?

Formule de base pour les soins courants et les consultations

Une formule de base à 100 % de la base de remboursement suffit pour vous faire rembourser les soins courants et les consultations.

Des tarifs libres pour les prothèses

Seules les prothèses dentaires et l’orthodontie adulte sont fixées librement par chaque professionnel. Ce sont ces types de soins qui vont déterminer le niveau de garanties du poste dentaire.

Différencier vos besoins réels

Si vous n’avez pas de grand “travaux” à venir, tournez-vous vers une formule de base à 100 %.  Pour ce qui concernent les prothèses, différenciez les prothèses prises en charge par la CPAM et celles qui sont hors nomenclatures  (implants).

Pour les prothèses prises en charge et l’orthondontie adulte, les meilleures mutuelles “haut de gamme” remboursent  jusqu’à 400 % de la base de remboursement (BR). En tant que seniors, attendez-vous à une cotisation élevée pour ce type de formule.

Forfait hors nomenclature

Pour les prothèses non prises en charge, vérifiez s’il y un forfait en complément et le plafonnement. Les meilleures formules débutent à 400 €uros…

Des plafonds en dentaires

Soyez vigilants sur ce point. Les remboursements sont parfois plafonnés les premières années ou sur certaines formules. Pour cela, demandez auprès de nos conseillers de vous aider à trouver la meilleure solution.

Les délais de carence

Soyez attentif aux délais de carence sur certains contrats. C’est une période qui varie entre 3 à 6 mois après la souscription du contrat et vous pourrez prétendre à aucune prestation, aucun remboursement alors que vous cotisez de façon normale. Pour cela encore, nos conseillers restent à votre disposition pour répondre à vos interrogations.

Des réseaux de soins pour faire baisser la facture

Certaines mutuelles proposent ce type de réseaux qui vous permettront de bénéficier de meilleurs tarifs pour vos soins dentaires. Enfin et surtout,  demandez un devis : il doit être rédigé par le chirurgien dentiste, le médecin stomatologiste ou l’orthodontiste et vous être remis pour acceptation.